Sélectionner une page

Intro

Malika, 22 ans, originaire d’Agadir, entend parler pour la première fois de la mosquée de Tinmel lors d’une activité à Connect. Sans prévenir, elle décide d’y aller. Elle fait de l’auto-stop avec trois garçons marocains et un japonais rencontré sur la route. A l’arrivée, elle ressent de la fierté à découvrir et visiter ce monument prestigieux. 

Morad, 22 ans, originaire d’Oulad Teïma, est informé d’un concours international de vidéos d’une minute. Il tourne sa minute au sein de Connect et envoie son produit qui sera sélectionné parmi les 25 finalistes. Morad, quitte le territoire national pour la première fois cette semaine, direction l’Espagne pour assister à la cérémonie.

Mariam, 19 ans, originaire de Biougra, Omar, 25 ans, originaire d’Agadir, Kaddour, 26 ans, Houda, 20 ans, Salma, 20 ans, originaires de Youssoufia, ont tous une passion nourrie pour la patisserie. Durant deux jours à Connect, ils vont participer à un atelier animé par le propriétaire d’une biscuiterie artisanale reconnue à Paris. 

Tous ces jeunes et des dizaines d’autres vont se retrouver, samedi 22 juin, avec M. Ahmed Chami, président du Conseil Economique, Social et Environnemental, lors de la 11ème édition de AGORA.

Taha Balafrej – Fondateur Connect Institute

FLASH – Pour arrêter d’ignorer le miroir

Souriant devant les caméras, bien habillés et bien portants, des jeunes commentent l’épreuve d’Anglais du baccalauréat à leur sortie d’examen.
Ils protestent contre les surveillants qui ne les ont pas laissés tricher, comme tout le monde fait dans ce pays, y compris les parlementaires.
Ils ne voient pas pourquoi ils devraient apprendre la langue des infidèles et des juifs…

Taha Balafrej – Fondateur Connect Institute

Visualiser la newsletter N°17 en ligne

Share This