Sélectionner une page

Intro

Des lieux édifiés à grands budgets destinés aux activités de développement humain et qui manquent de ressources humaines capables de les faire fonctionner.

Une société civile qui a du mal à jouer son rôle tant elle manque de véritables animateurs motivés et bien formés.
Des financements nationaux et étrangers dans les domaines sociaux et culturels qui ne trouvent pas preneurs à cause du manque de responsables de projets conscients et consciencieux. 

En réponse à ces besoins, l’Université Mohamed VI Polytechnique de Benguerir ouvrira dès la rentrée prochaine une nouvelle structure sous l’appellation MAHIR Center.

En septembre 2015, Connect Institute lançait son premier programme d’accompagnement des jeunes. Quatre ans plus tard, une méthodologie a été progressivement mise en place et des résultats tangibles sont obtenus. Cette expérience sera mise à profit pour la réussite de MAHIR Center.

Quand les bonnes volontés se rassemblent, il est possible d’avancer dans le bon sens.

Taha Balafrej – Fondateur Connect Institute

FLASH – Pour arrêter d’ignorer le miroir

Lu dans la presse en ce mois sacré : « Des bagarres sanglantes ont eu lieu dès le premier jour de Ramadan dans plusieurs régions du pays, dont les héros sont des“mramdnines”, supportant mal le jeûne. Attention, des “mramdnines”, vous pouvez en croiser partout, dans les administrations, les hôpitaux, les banques, ou dans un bus. Ne vous avisez surtout pas de les vexer car cela peut s’avérer dangereux. »

Taha Balafrej – Fondateur Connect Institute

Visualiser la newsletter N°13 en ligne

Share This